Des espoirs de guérison dans la LMC

Les résultats de Glivec sont confirmés sur le long terme  Abonné

Publié le 27/06/2007

«G livec, c'est une aventure formidable», se remémore le Pr François Guilhot. Cette découverte est le fruit d'une réflexion entre des chercheurs des Laboratoires Ciba-Geigy, qui souhaitaient développer un médicament s'opposant à une cible moléculaire active dans le cancer. Ils ont choisi comme maladie la leucémie myéloïde chronique (LMC) car l'on savait à l'époque que cette hémopathie avait un lien direct avec une protéine anormale qui était responsable de tous les phénomènes de multiplication cellulaire, d'apoptose et de tumorogenèse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte