Traitement de première ligne du cancer du rein avancé ou métastatique

Les recommandations vont évoluer  Abonné

Publié le 15/01/2018
cancer du rein

cancer du rein
Crédit photo : Phanie

« L’immunothérapie fait faire un vrai pas en avant », estime le Dr Bernard Escudier qui a présenté les premiers résultats de l'essai CheckMate 214 C lors de la session présidentielle du dernier congrès de l’ESMO (European society of medical oncology) à Madrid. Cette étude multicentrique internationale (Europe, Canada, États-Unis) a inclus plus de 1 000 patients ayant un carcinome rénal avancé ou métastatique naïfs de tout traitement, qui ont été randomisés pour recevoir soit la combinaison d’immunothérapie (nivolumab +ipilimumab), soit du sunitinib.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte