Les radiologues libéraux s’alarment de la baisse de leurs revenus

Publié le 30/04/2013
1367338819429959_IMG_104355_HR.jpg

1367338819429959_IMG_104355_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) s’inquiète de la baisse des revenus de leur spécialité après la publication des bénéfices non commerciaux pour 2011 par la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF).

Si en 2010, les revenus des radiologues avaient enregistré une très faible hausse, ils reprennent en 2011 la tendance initiée dès 2008, affirme le syndicat. Le revenu des radiologues baisse, tous secteurs confondus, de 5,3 % en 2011. La baisse la plus forte touche le secteur I, avec - 5,6 %, tandis que les revenus en secteur II sont en recul de - 4 %.

Ces résultats « une des conséquences de la baisse de tarifs imposée depuis 2007 à travers les lois de financement de la Sécurité sociale », affirme la FNMR. Le syndicat relève que plusieurs cabinets d’imagerie de proximité ont dû fermer tandis que de nombreux autres peinent à investir dans de nouveaux équipements.

Les radiologues appellent les pouvoirs publics à lancer un plan de développement de l’imagerie médicale, en particulier de l’IRM, « afin d’offrir aux patients de notre pays une imagerie médicale comparable à celle des autres pays européens ».


Source : lequotidiendumedecin.fr