Les problèmes d’approvisionnement de l’adrénaline auto-injectable restent d’actualité

Publié le 23/07/2012
1343052608365824_IMG_87988_HR.jpg

1343052608365824_IMG_87988_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Depuis début juin 2012, les choses évoluent. Il y a toujours des ruptures intempestives d’Anapen surtout pour les doses enfants semble-t-il. Pour palier le problème, va arriver sur le marché français l’Epipen déjà distribué dans d’autres pays. Son mode de délivrance ne sera effectué que par les pharmacies hospitalières sur prescription médicale, cela uniquement en cas de rupture de stock de l’Anapen. L’Epipen constitue donc une solution ponctuelle.

Son mode d’administration (par pression directe de la seringue sur la cuisse) diffère quelque peu de celui de l’Anapen (adrénaline délivrée par pression sur un système déclencheur), son maniement devra donc être scrupuleusement expliqué au patient.

Un courrier a été adressé sur le site de l’ANSM aux pharmaciens mais quid des médecins ?

L’association Afpral tient au courant ses adhérents allergiques par le biais de son site http://allergies.afpral.fr/ et les dernières nouvelles concernant le suivi de cette “saga de l’été” peuvent être suivies sur le site de l’ASNM : http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Rupture-de-stock-d-Anapen-epi….

Dr CATHERINE QUÉQUET

Source : lequotidiendumedecin.fr