Les prescriptions d’oxycodone progressent dans les pays scandinaves

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 13/03/2019
prescription

prescription
Crédit photo : PHANIE

La France n’est pas le seul pays à connaître une augmentation inquiétante des prescriptions d’opioïdes puissants. Trois pays scandinaves voient en effet les prescriptions d'oxycodone augmenter notamment pour la prise en charge de douleurs chroniques non cancéreuses.

« Alors que la prévalence d'opioïdes forts et faibles sur prescription, délivrés aux populations norvégienne, danoise et suédoise, est restée stable sur la période 2006-2017, des changements importants ont été observés entre les types d'opioïdes prescrits dans chaque pays », notent les auteurs d’une étude publiée dans le journal De Gruyter, Scandinavian Journal of Pain.

En 12 ans, trois fois plus d'usagers d'oxycidone en consultation externe

Ces chercheurs issus des trois pays concernés ont scruté les données de prescription d'opioïdes sur 12 ans pour les patients ambulatoires (hors médicaments administrés dans les hôpitaux et les maisons de retraite). Ils ont ainsi pu établir un triplement, depuis 2006, du nombre de Suédois bénéficiant d'une prescription d'oxycodone en consultation externe. En Norvège, une habitante sur huit et un habitant sur onze ont reçu, en 2017, un opioïde sur ordonnance en dehors de l’hôpital. Ils constatent par ailleurs que la disponibilité croissante de l'oxycodone s’accompagne d’une augmentation du nombre de décès liée à des surdoses.

Face à la hausse des prescriptions d’oxycodone, les auteurs invitent à reconsidérer son usage dans le traitement des douleurs chroniques. « En règle générale, ces fortes prescriptions ne doivent pas être utilisées pour les douleurs chroniques non cancéreuses », insiste l’une des auteurs, Ashley Elizabeth Muller, de l'Institut norvégien de la santé publique.


Source : lequotidiendumedecin.fr