Médecins à orientations spécifiques thérapeutiques

Les praticiens « MOST » en guerre contre le paiement à la performance  Abonné

Publié le 13/04/2012
1334251131341254_IMG_81986_HR.jpg

1334251131341254_IMG_81986_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Les assises nationales du « pôle MOST » (Médecine à orientations spécifiques thérapeutiques), association qui regroupe en son sein des médecins ayant un exercice particulier en homéopathie, mésothérapie, acupuncture, phytothérapie, aromathérapie, ostéopathie, nutrithérapie, auriculothérapie, oligothérapie, ou encore en sophrologie ont rencontré un certain succès avec 250 participants réunis à Paris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte