Du ménage dans le « BOFIP »

Les pénalités d’URSSAF ne sont plus déductibles  Abonné

Publié le 12/02/2015

L’administration fiscale met à jour progressivement sa documentation, le « BOFIP » (bulletin officiel des finances publiques), un ouvrage qui va devenir la bible de la fiscalité dans notre pays. Une tâche méritoire puisqu’elle va permettre aux contribuables de s’appuyer sur des textes précis pour remplir leurs obligations fiscales.

Le problème, c’est que les fonctionnaires de Bercy en profitent pour imposer leur interprétation des textes fiscaux. Exemple récent : la déduction des pénalités de l’URSSAF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte