Les pédiatres réclament un plan de santé pour l’enfant

Publié le 02/07/2014
1404298456534959_IMG_133239_HR.jpg

1404298456534959_IMG_133239_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

Le conseil national professionnel de pédiatrie (CNPP) estime que la possibilité de choisir un médecin traitant dès la naissance, mesure proposée dans l’avant-projet de loi santé de Marisol Touraine, constitue une réponse « qui n’est ni suffisante ni adaptée aux enjeux autour de la santé de l’enfant ».

Ce dispositif est défendu par MG France mais critiqué par le SML et l’UMESPE, la branche spécialiste de la CSMF.

Augmenter le nombre de pédiatres

Représentatif des quelque 7 000 pédiatres en activité, le CNPP juge nécessaire d’augmenter « rapidement et significativement » le nombre de pédiatres formés et d’allonger la formation en pédiatrie à cinq ans afin d’y intégrer un stage de pédiatrie ambulatoire.

« Il convient d’améliorer la formation des médecins généralistes à la médecine de l’enfant et de développer une synergie entre les deux spécialités, ce qui devrait être plutôt un objectif ministériel », suggère également le CNPP.

Les pédiatres demandent à participer aux discussions sur le contenu du projet de loi, afin de faire des propositions constructives pour la mise en place d’un plan de santé spécifique à l’enfant.

A.B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr