Risque de démédicalisation de la filière visuelle

Les ophtalmologistes voient d’un mauvais œil la reconnaissance des optométristes  Abonné

Publié le 16/05/2013
1368667051432536_IMG_104985_HR.jpg

1368667051432536_IMG_104985_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

LE DÉPUTÉ socialiste Gérard Bapt déposera prochainement une proposition de loi visant à reconnaître l’optométrie en France. Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) se déclare très circonspect à l’égard de ce projet. Il y voit le risque d’une « démédicalisation de la filière visuelle au péril de la santé des Français », ainsi que d’une confusion des genres entre la prescription et la vente.

Si la proposition de loi aboutissait, les optométristes pourraient procéder à des examens de vision, détecter

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte