Atorvastatine et risque coronarien après un AVC

Les nouvelles retombées de l'étude SPARCL

Publié le 19/04/2007
- Mis à jour le 19/04/2007

LE DÉVELOPPEMENT clinique de l'atorvastatine n'est pas terminé, mais l'analyse par sous-groupes d'études récemment publiées apporte également des informations intéressantes. Tel est le cas de l'étude SPARCL qui avait montré l'efficacité de l'atorvastatine pour prévenir les récidives chez des patients ayant des antécédents d'accident vasculaire cérébral (AVC) et d'accident ischémique transitoire (AIT). Mais qu'arrive-t-il aux 850 patients qui ont présenté des récidives ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?