Simplification administrative

Les néphrologues redoutent une réorganisation des unités de dialyse  Abonné

Publié le 01/12/2014

Réunis depuis octobre en groupe de travail sur la simplification administrative de la dialyse, à la demande du ministère de la Santé, les néphrologues libéraux s’inquiètent d’une réorganisation de la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique (IRC) dans les unités de dialyse (centre ambulatoire et dialyse médicalisée), selon un projet porté par la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP-Dialyse, 120 établissements).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte