Prise en charge de l’insuffisance rénale terminale (IRT)

Les mutations de la dialyse imposent échanges et synergies  Abonné

Par
Publié le 20/10/2016
DIALYSE

DIALYSE
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Environ 71 000 patients sont pris en charge pour une insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) par le régime général (84 000 au total), dont 39 000 dialysés et 32 000 greffés, a rappelé Francis Fagnani du bureau d'étude spécialisé dans la santé, Cemka-Eval. Ce qui correspond à des dépenses annuelles de 3,8 milliards d’euros (3,1 pour la dialyse et 0,7 pour la greffe et le suivi) ; autrement dit un coût élevé d’environ 45 000 euros par an et par patient, les transports représentant 18 % des dépenses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte