Les médecins lillois en colère après la fin du stationnement gratuit

Par Stéphane Long
Publié le 11/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : S. Toubon

Depuis le 1er septembre, les médecins lillois en infraction de stationnement sont tenus de payer leurs contraventions, tout comme les kinés et les infirmiers. Jusqu’à cette date, les agents municipaux faisaient preuve de tolérance avec les professionnels de santé en exercice. Tout a changé avec l’adoption, en décembre 2014, du nouveau plan de stationnement de la ville.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?