Les libéraux veulent une aide pour améliorer l’accessibilité de leur cabinet

Publié le 15/02/2012

Les médecins libéraux doivent rendre accessibles leurs locaux aux personnes handicapées. C’est ce que prévoit la loi du 11 février 2005, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015. La CSMF, dans un communiqué, « demande aux pouvoirs publics d’aider les cabinets médicaux à s’adapter ».La loi définit les nouvelles règles d’accessibilité des locaux accueillant du public aux personnes handicapées. Il s’agit notamment de prévoir des « cheminements dédiés, la sanctuarisation de places de stationnement automobile, l’aménagement de circulations intérieures et d’accès spécifiques », explique le communiqué. La CSMF souligne qu’il s’agit « d’aménagements lourds, dont la faisabilité n’est pas toujours évidente ». Pour définir le volume et le montant des travaux, le syndicat demande qu’un état des lieux soit dressé. Il estime qu’une aide financière devra être mise en place, car les médecins ne sont pas en mesure de supporter seuls le coût des travaux. La CSMF souhaite que le gouvernement s’engage sur ce dossier, et organise « rapidement une première réunion de travail avec les syndicats médicaux représentatifs ».

C. R.

Source : lequotidiendumedecin.fr