Nouveaux cas de légionellose à l'Hegp

Les lave-mains d'eau froide pourraient être en cause

Publié le 07/06/2007
- Mis à jour le 07/06/2007

«DEPUIS JANVIER 2007, trois cas de légionellose ont été successivement identifiés», annonce un communiqué de l'hôpital européen Georges-Pompidou. L'Hegp qui, dès son ouverture, avait dû faire face à la légionellose, avec une dizaine de cas identifiés, a choisi de rendre public le nouvel épisode de cas groupés qui le touche depuis la fin de l'année dernière. Les trois cas de 2007 font suite à deux autres cas survenus en septembre et novembre 2006 chez des patients hospitalisés pendant trois et cinq jours.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?