Politique du médicament et élections

Les labos français se font entendre

Publié le 28/03/2007
- Mis à jour le 28/03/2007

APRÈS LE LEEM (Les Entreprises du médicament), c'est au tour du G5, association qui réunit les cinq principaux laboratoires français*, de faire entendre ses propositions «destinées à répondre aux attentes des Français vis-à-vis du système de santé et à renforcer la compétitivité et le rayonnement de la France».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?