Les jeunes médecins égoïstes : les internes exigent des excuses du sénateur Roche

Publié le 18/11/2013

Les propos très critiques du sénateur centriste de Haute-Loire Gérard Roche à l’égard de la jeune génération de médecins ont déclenché une avalanche de commentaires irrités sur notre site Internet. Cet ancien médecin généraliste de 71 ans a en effet porté un très sévère jugement sur la nouvelle « race de médecins », n’ayant plus selon lui « la sacro-sainte vocation », « délaissant l’humanisme au profit d’une vie tranquille et néanmoins lucrative »...

« Le sénateur use de son titre d’ancien médecin pour donner des leçons », analyse l’un des 90 praticiens internautes ayant posté un commentaire. « Pourquoi ce brave docteur Roche s’est-il arrêté si tôt de pratiquer la médecine générale libérale ? », ironise un autre.

60 heures de travail hebdomadaires

L’Intersyndicat national des internes (ISNI) condamne les propos du sénateur avec la plus grande fermeté. Ils constituent selon le syndicat « une insulte à l’ensemble des internes et jeunes médecins qui se démènent chaque jour pour la santé et le bien-être de leurs patients ».

L’ISNI rappelle que selon les résultats de son enquête menée sur les conditions de travail, les internes travaillent en moyenne plus de 60 heures par semaine. Ce rythme de travail entraîne pour 85 % d’entre eux d’importantes répercussions sur leur vie familiale, précisait l’étude.

Les internes demandent au sénateur de présenter ses excuses à l’ensemble de ses jeunes consœurs et confrères qu’il a offensés.

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr