Vaporisation laser de lhypertrophie bénigne de la prostate

Les indications s’élargissent  Abonné

Publié le 07/05/2015
La fibre laser avec l’orifice latéral de sortie du faisceau laser

La fibre laser avec l’orifice latéral de sortie du faisceau laser
Crédit photo : DR

Echographie prostatique endorectale en coupe transversale en préopératoire. L’hyperplasie bénigne...

Echographie prostatique endorectale en coupe transversale en préopératoire. L’hyperplasie bénigne...
Crédit photo : DR

Même coupe échographique à la fin de la vaporisation. La loge de vaporisation anéchogène au...

Même coupe échographique à la fin de la vaporisation. La loge de vaporisation anéchogène au...
Crédit photo : DR

Le traitement par laser greenlight utilise le matériel endoscopique de la résection muni d’un adaptateur pour la fibre laser. La fibre comporte un orifice de sortie du faisceau laser situé latéralement à son extrémité. Le tir laser est effectué à 2-3 mm du tissu adénomateux (photo 1). Le principe de destruction est la vaporisation du tissu par la chaleur. Les particules sont éliminées par l’irrigation continue de sérum salé utilisée pendant l’intervention. La vaporisation est effectuée à partir du centre de l’urètre vers la périphérie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte