Les hélicos du SAMU utilisés pour des baptêmes de l’air : plainte du CHU de Nancy

Publié le 07/12/2011

Le directeur du CHU de Nancy a annoncé ce mercredi avoir déposé une plainte au nom de l’hôpital, après avoir appris que des baptêmes de l’air étaient réalisés avec les hélicoptères réservés aux SAMU lors de leurs opérations de maintenance.

« J’ai eu des informations convergentes, précises, qui mettent en évidence qu’un ou plusieurs pilotes du CHU utilisaient les hélicoptères pour proposer des vols au public, que les passagers devaient payer 150 euros en liquide », a expliqué le directeur du CHU, Philippe Vigouroux, poursuivant : « Ces informations, qui devront être vérifiées, m’ont amené à saisir le procureur de la République de Nancy pour qu’une investigation soit lancée. »

Selon lui, les vols se faisaient lors du ravitaillement en carburant ou de la maintenance des appareils, sur une base aérienne d’Essey-lès-Nancy, à quelques kilomètres de l’hôpital. Or le contrat qui lie le CHU à la société qui met à disposition l’hélicoptère et les cinq pilotes stipule que le prestataire s’engage à être opérationnel en permanence, « 24 heures sur 24, 365 jours sur 365 ». « Le CHU exige de ce fournisseur une disponibilité. Dès lors, si les faits étaient avérés, il y aurait un préjudice pour l’hôpital », a souligné Philippe Vigouroux…

Le procureur de Nancy a confirmé ce mercredi avoir reçu la plainte du CHU, et a demandé à la Sûreté départementale de Meurthe-et-Moselle d’enquêter.


Source : lequotidiendumedecin.fr