Les graminées s’essoufflent

Publié le 17/06/2011

« Les allergiques aux graminées respireront un peu mieux ce week-end, les pollens devenant de moins en moins abondants », indique le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), qui précise que le risque allergique « restera moyen au maximum, mais bien souvent localement faible. »

Les pollens de châtaignier et d’urticacées (ortie) en avance cette année, ne sont pas responsables de manifestations allergiques notables ; le risque lié à ces deux pollens sera donc nul à très faible.

Par ailleurs, selon le modèle prévisionnel utilisé par le RNSA, on s’attend à une arrivée des pollens d’ambroisie sur Lyon à partir du 17 juillet, soit avec trois semaines d’avance. Les observations de la plante ont commencé et le RNSA informera au fur et à mesure de l’évolution du risque potentiel.


Source : lequotidiendumedecin.fr