Les gènes de l’allergie soumis à l’environnement  Abonné

Publié le 26/02/2015

Une vaste étude de génome publiée dans « Nature Communications » a identifié un gène de l’allergie à l’arachide, qui serait responsable d’environ 20 % des cas. Selon l’équipe de Xiaobin Wang de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, les régions HLA-DR et DQ situés sur le chromosome 6 sont des facteurs de risque génétiques vis-à-vis de la cacahuète. Pour autant, les auteurs font remarquer que tous les porteurs ne sont pas allergiques. Des modifications épigénétiques, c’est-à-dire liés à l’environnement, pourraient jouer un rôle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte