Les Français toujours dans le brouillard  Abonné

Publié le 14/11/2016

Beaucoup reste à faire pour soigner l’image de l’épilepsie dans l’opinion française. Selon un sondage Odoxa réalisé pour la FFRE auprès de 999 personnes, près d’un Français sur deux (45 %) sous-estime de dix fois la proportion des personnes souffrant d’épilepsie sur le territoire national. En outre, 70 % des personnes interrogées n’identifient pas le type de maladie, 50 % pensent qu’il s’agit d’une pathologie nerveuse, tandis que 9 % citent des causes surnaturelles, 26 % un lien avec une bactérie et 29 % la folie !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte