Les fonctionnaires à la diète : l'hôpital est-il menacé ?

Publié le 17/06/2007
- Mis à jour le 17/06/2007

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE veut ne remplacer au cours des prochaines années qu'un départ à la retraite sur deux dans la fonction publique. 17 000 postes devraient disparaître par ce biais dès cette année sur les 5,2 millions que totalisent les trois fonctions publiques (d'Etat – la seule sur laquelle le gouvernement a directement la main –, territoriale et hospitalière). A terme (2015), l'objectif affiché est de faire progressivement «revenir le nombre de fonctionnaires au niveau de 1992», ce qui correspond à la suppression de quelque 450 000 postes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?