Place des glitazones dans l'arsenal thérapeutique

Les enseignements des grands essais récents

Publié le 26/04/2007
- Mis à jour le 26/04/2007
1276110604F_Img261646.jpg

1276110604F_Img261646.jpg

L'ETUDE DREAM (Diabete REduction Assessment with ramipril and rosiglitazone Medication) avait pour objectif d'évaluer le risque d'apparition d'un diabète de type 2 chez des patients intolérants au glucose (glycémie à jeun entre 1,10 et 1,26 g/l ou glycémie 2 heures après une charge orale en glucose (75 g) entre 1,40 et 2 g/l) recevant un traitement par ramipril ou rosiglitazone.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?