Pour éviter les rechutes

Les deux objectifs du traitement antidépresseur  Abonné

Publié le 25/10/2012
1351160667383167_IMG_92254_HR.jpg

1351160667383167_IMG_92254_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

UNE FOIS le traitement antidépresseur instauré, le patient est traité et l’amélioration clinique est attendue en une à deux semaines. La diminution de l’intensité des symptômes correspond à la réponse thérapeutique. Cette réponse est d’autant plus forte que le tableau est sévère. La notion de rémission n’est envisagée qu’après six à huit semaines de traitement. Mais il existe plusieurs définitions de la rémission.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte