Vaccins obligatoires, moratoire sur l’alumine

Les députés veulent des mesures fortes  Abonné

Publié le 15/03/2012
1331778057332541_IMG_79642_HR.jpg

1331778057332541_IMG_79642_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

AVEC LEURS recommandations, Olivier Jardé, médecin légiste récemment nommé à l’Académie de médecine, et Edwige Antier, pédiatre de renom, entendent « bousculer » les choses, tout en gardant raison. Il ne s’agit pas de faire « d’amalgame anti-vaccinal », prévient Olivier Jardé. La décision de demander, « au nom du principe de précaution », un moratoire sur les adjuvants aluminiques figure parmi les « mesures fortes » qu’ils veulent voir reprendre par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte