Les députés enterrent le collège des spécialistes de plateaux techniques en 2020  Abonné

Publié le 16/04/2015

Créé lors des élections professionnelles de 2010, le collège électoral réservé aux médecins spécialistes des plateaux techniques lourds (chirurgiens, anesthésistes-réanimateurs et gynécologues-obstétriciens) devrait disparaître dix ans plus tard.

Lors de l’examen du projet de loi de santé, l’Assemblée a adopté un amendement du gouvernement supprimant ce collège à compter des élections professionnelles théoriquement programmées en 2020.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte