Les cellules souches allogéniques au secours des AVC  Abonné

Publié le 29/01/2013
1359391930405415_IMG_97791_HR.jpg

1359391930405415_IMG_97791_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) allogéniques pourraient-elles être un moyen de sauver les patients ayant souffert d’un AVC ? Peut-être, si les études actuellement en cours chez les rats, mais aussi chez les humains, aboutissent. Des rats à qui on a injecté des CSM allogéniques trente minutes après un AVC ont récupéré des fonctions cérébrales quasiment normales en une quinzaine de jours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte