Les biologistes libéraux appellent à boycotter la télétransmission

Publié le 18/01/2012
1326893955316389_IMG_75732_HR.jpg

1326893955316389_IMG_75732_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Tous les biologistes libéraux sont invités à cesser pendant une journée, dans la semaine du 24 janvier, la télétransmission des feuilles de soins électroniques à leur caisse primaire d’Assurance-maladie. Les feuilles de soins non télétransmises seront livrées en format papier dans des cartons à chaque CPAM le 30 janvier, sous l’œil d’un huissier.

Avec ce mouvement temporaire de la télétransmission, les biologistes libéraux entendent alerter la direction de l’Assurance-maladie. « Cette opération est un coup de semonce, explique François Blanchecotte, président du SDB. Aujourd’hui, nous n’appelons au boycott que durant une journée et ne mettrons l’accent que dans quelques régions de France. Si cela ne suffisait à nous faire entendre et à faire revenir l’Assurance-maladie et son directeur à un véritable dialogue, nous étendrons l’opération sur l’ensemble du territoire et ce durant plusieurs jours ».

Selon le SDB, les biologistes, totalement informatisés, pratiquent la télétransmission (FSE ou B2) à près de 100 %, et permettent à l’Assurance-maladie de réaliser 215 millions d’euros d’économies par an.

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr