Avec SENIORS dans l’insuffisance cardiaque

Les atouts du nébivolol, bêtabloquant de troisième génération

Publié le 20/02/2007
- Mis à jour le 20/02/2007
1276104710F_Img248277.jpg

1276104710F_Img248277.jpg

LES EFFETS des bêtabloquants, qui inhibent les récepteurs adrénergiques bêta, n’ont pas été complètement élucidés. Le nébivolol, un bêtabloquant de troisième génération, a pour propriété d’être un agoniste partiel des récepteurs bêta 3 adrénergiques, récemment identifiés grâce aux progrès de la biologie moléculaire. Cela se matérialise par des effets cardiaques et vasculaires. Il induit en particulier une vasodilatation coronaire par l’intermédiaire de ces récepteurs nouvellement identifiés (1). Cette action spécifique est médiée par le NO.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?