Exposés aux rayons cosmiques

Les astronautes à risque de troubles cognitifs  Abonné

Publié le 04/05/2015

Crédit photo : AFP

L’équipe du Pr Charles Limoli, oncologue à l’université de Californie, a constaté une inflammation cérébrale importante chez des rongeurs soumis dans un laboratoire de la NASA à une irradiation avec des particules chargées (oxygène ou titane ionisé). À leur retour dans celui du Pr Limoli, les chercheurs ont étudié à l’imagerie fonctionnelle leur cerveau et la communication entre neurones. Il existait de fortes altérations avec moins de dendrites et d’autres anomalies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte