Suppression de lignes de gardes

Les anesthésistes du SMARNU inquiets  Abonné

Publié le 04/11/2011

Le Syndicat des médecins anesthésistes réanimateurs non universitaires (SMARNU) redoute que les Agences régionales de santé (ARS), désormais en charge du financement de la permanence des soins hospitalière, mettent fin de manière arbitraire à certaines lignes de gardes en début d’année. Un tel projet serait en préparation dans différentes régions, sans que les professionnels de santé aient été consultés, affirme le syndicat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte