Un progès dans la pathologie du haut appareil urinaire

L’ère de l’imagerie numérique en urologie  Abonné

Publié le 01/12/2010
1291169257208164_IMG_49328_HR.jpg

1291169257208164_IMG_49328_HR.jpg

1291169258208559_IMG_49416_HR.jpg

1291169258208559_IMG_49416_HR.jpg

LE VIDÉO-URÉTÉRO-RÉNOSCOPE associe des capteurs numériques à l’extrémité de l’endoscope et un système de diode (LED). Outre le traitement in situ des lithiases, la qualité d’image rend parfaitement efficace le dépistage, le traitement et le suivi des lésions du haut appareil urinaire lorsqu’un traitement conservateur a été l’option thérapeutique retenue. Le traitement de référence restant actuellement la néphro-urétérectomie totale associée à l’exérèse d’une collerette vésicale péri-méatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte