Dégénérescence maculaire lié à l’âge

L’enjeu, le diagnostic précoce  Abonné

Publié le 11/05/2015
Des molécules de nouvelle génération, dites " anti-PDGF », sont actuellement en évaluation...

Des molécules de nouvelle génération, dites " anti-PDGF », sont actuellement en évaluation...
Crédit photo : PHANIE

La proportion d’individus atteints de DMLA augmente dans la population générale à partir de l’âge de 50 ans : 1 % à 50-55 ans, 10 % à 55-65 ans et 5 % supplémentaires tous les 5 ans pour atteindre 30 % après 80 ans. Un diagnostic précoce, à un stade infra-clinique, par fond d’œil, peut préserver la vision.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte