Fibromes utérins

L'embolisation des artères utérines se développe

Publié le 26/04/2007
- Mis à jour le 26/04/2007
1276103137F_Img261658.jpg

1276103137F_Img261658.jpg

LES FIBROMES utérins sont des tumeurs bénignes particulièrement fréquentes, puisque, selon les estimations, de 20 à 40 % des femmes de plus de 35 ans sont touchées. Si de nombreux fibromes sont complètement asymptomatiques et ne justifient aucun traitement, certains se manifestent par des ménorragies, parfois très abondantes, et/ou par des signes de compression, avec principalement des douleurs pelviennes. Ils imposent donc une prise en charge thérapeutique, médicale, chirurgicale, ou, depuis quelques années, radiologique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?