Légion d'honneur : des femmes médecins et chercheuses à l'honneur

Par
Coline Garré -
Publié le 16/07/2018
legion d'honneur

legion d'honneur
Crédit photo : AFP

Plusieurs femmes de renom du monde de la santé ont été distinguées ce 14 juillet par la légion d'honneur, parmi près de 400 personnalités nommées par décrets au « Journal officiel »

La gynécologue et militante féministe Joëlle Brunerie Kauffmann a été élevée à la dignité de Grand officier. La Dr Suzette Delaloge, responsable du comité de pathologie mammaire à l'Institut Gustave Roussy, qui a lancé le premier dispositif de dépistage rapide dans le cancer du sein en 2004, a été nommée chevalier, sur proposition du ministère de la Santé ; ainsi que la cancérologue et ancienne ministre et députée de la Gironde Michèle Delaunay, et la Pr Suzy Duflo, chef du service d'oto-rhino-laryngologie du CHU de Pointe-à-Pitre. La Pr Laurence Zitvogel, directrice du centre d'investigation clinique de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) à l'Institut Gustave Roussy, qui travaille notamment sur les interactions entre microbiote et cancer, a été promue au grade d'officier, sur proposition du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce dernier a aussi décoré (au grade de chevalier) la Pr Anne-Catherine Bachoud-Lévi, neurologue, chercheuse à l'INSERM, chef de service à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil. 

Le Premier ministre a distingué au grade de chevalier Claire Compagnon, inspectrice générale des affaires sociales et déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l'autisme au sein des troubles du neuro-développement. Le ministère de la justice distingue Muriel Salmona, psychiatre présidente de l'association d'aide aux victimes de violences Mémoire traumatique et victimologie. 

Autres médecins et chercheurs décorés 

Par ailleurs, le ministère de la Santé décore du grade de chevalier le Pr Jean Bardet, cardiologue, ancien député du Val-d'Oise et ex-membre du comité consultatif national d'éthique, la Dr Murielle Dupont, responsable des transports héliportés au SAMU 33, François Hébert, directeur général adjoint de l'établissement français du sang (EFS), le Dr Guy Lefrand, maire d'Évreux, médecin urgentiste hospitalier, ou encore Jean-François Dumas, secrétaire général du Conseil national de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes et Pierre Kammerer, directeur général d'un réseau départemental d'aide aux personnes âgées. Le psychiatre Sami-Paul Tawil, professeur au collège de médecine des hôpitaux de Paris, est promu officier. 

Parmi les autres médecins décorés, l'on peut aussi citer le Pr Claude Sureau, ancien président de l'Académie nationale de médecine et membre du CCNE, élevé à la dignité de Grand officier, Margaret Buckingham, biologiste, directrice émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), professeur honoraire à l'Institut Pasteur et membre de l'Académie de médecine, l'anesthésiste réanimateur Marc Laffineur, ancien secrétaire d'État et député du Maine-et-Loire, le Pr Fabrice Brunet, président directeur général d'un groupe hospitalier au Canada, le Dr Alphonse Pluquailec, cardiologue, président fondateur de l'association humanitaire Santé France Laos, et la cancérologue Labida Temmim, directrice d'une fondation médicale au Koweït.

Le ministère de l'enseignement supérieur a honoré (au grade de chevalier) Diego Amigorena, membre de l'Académie des sciences, directeur d'unité à l'INSERM, directeur du centre d'immunothérapie des cancers à l'Institut Curie, Anne Cambon-Thomsen, médecin directrice de recherche émérite au CNRS, et la Pr Isabelle Jambaqué-Aubourg, neuropsychologue, université Paris-Descartes. Le ministère des Outre-mer distingue le Dr François Cartault, fondateur du service de diagnostic des maladies génétiques rares du CHU de La Réunion, et la Dr Mareva Tourneux, ancienne chef d'un service de protection maternelle en Polynésie Française.  

Enfin, la légion d'honneur a récompensé de nombreuses personnalités du monde associatif (Jean-Michel Bouchez, Association française des hémophiles ; Monique Roux, association SOS Rétinite ; Christian Berthuy, fondation OVE ; Marianne Rivière, France Lupus et autres maladies auto-immunes ; Sophie Biette, Adapei, etc.), de l'industrie (Florence Edmond, directrice d'une filiale du groupe Pierre Fabre) ou de l'assurance (Philippe Denormandie, responsable au sein de la MNH - propriétaire du « quotidien » et ancien directeur des EHPAD Korian).

*Article mis à jour le 19 juillet


Source : lequotidiendumedecin.fr