La mort subite du sportif

L'efficacité du dépistage est difficile à apprécier

Publié le 25/10/2007
- Mis à jour le 25/10/2007

La prévention de la mort subite au cours du sport passe par le dépistage des pathologies en cause et la limitation des efforts en fonction des capacités cardiologiques des sujets.
Elle nécessite également une meilleure prise en charge des accidents cardio-vasculaires au cours du sport. Son efficacité et sa rentabililté sont diversement appréciées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?