Sclérose en plaques

L’efficacité de Lemtrada maintenue à 4 ans  Abonné

Publié le 22/09/2014
1411348296545728_IMG_136247_HR.jpg

1411348296545728_IMG_136247_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’alemtuzumab (Lemtrada) est un monoclonal qui vise la protéine CD52 présente sur les lymphocytes B et T et qui entraîne une déplétion en ces cellules qui sont accusées des lésions spécifiques de la sclérose en plaques (SEP). A cet effet anti-inflammatoire aigu succède une phase de repopulation des lymphocytes B et T, ce qui aboutit à un rééquilibrage du système immunitaire, laissant espérer un ralentissement de l’activité de la SEP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte