Ménopause et troubles cognitifs

L'effet protecteur de l’estradiol   Abonné

Par
Publié le 08/06/2017

On sait que le THM prescrit dans les années qui suivent la ménopause (fenêtre d’intervention) associé à la prise en charge des facteurs métaboliques et à un mode de vie adapté, permet de réduire le risque cardiovasculaire qui joue un rôle clé dans le déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte