Leclerc-pharmaciens : la guerre reprend

Publié le 07/12/2011
1323275725308093_IMG_73753_HR.jpg

1323275725308093_IMG_73753_HR.jpg
Crédit photo : © AFP

Deux groupements de pharmaciens, UDGPO et Univers Pharmacie, ont indiqué ce mercredi avoir assigné le groupe de distribution Leclerc devant le tribunal de grande instance de Colmar pour une campagne de publicité qu’ils estiment mensongère.

L’assignation, qui sera examinée par la chambre commerciale le 12 janvier, « a pour objet de démontrer que les centres Leclerc, sur la publicité comparative en cours sur les produits de parapharmacie (dans la presse et sur internet), ont établi un comparatif volontairement erroné, fondé sur une méthode viciée à partir de produits non pertinents et au nombre insuffisant », explique Univers Pharmacie dans un communiqué.

Univers Pharmacie (147 pharmacies sous enseigne) et l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO, plus de 3 500 pharmacies) dénoncent une comparaison établie par rapport à une liste d’officines erronée, et une étude restreinte à 116 produits aux volumes de vente marginaux, sur les 7 000 vendus par Leclerc. « Nous voulons montrer comment on trompe le consommateur », explique le président d’Univers Pharmacie, Daniel Buchinger.

La campagne Leclerc, actuellement visible sur le site "quiestlemoinscher.com", a été publiée dans la presse magazine à la fin du mois de novembre. Les groupements de pharmacies et Leclerc sont déjà en litige depuis novembre 2008 concernant une précédente campagne de publicité sur le prix des médicaments déremboursés.

Le groupement d’achats des centres Leclerc (Galec) avait été condamné en première instance en janvier 2010 à Colmar, mais avait eu gain de cause en avril 2010 devant la cour d’appel. L’arrêt a été invalidé par la Cour de cassation en avril 2011.


Source : lequotidiendumedecin.fr