Manipulateurs d’électroradiologie médicale

L’échographie, une triple évolution  Abonné

Publié le 19/10/2015
Une formation complémentaire au DIU est indispensable

Une formation complémentaire au DIU est indispensable
Crédit photo : PHANIE

La loi Hôpital-Patient-santé-Territoire, dans son article 51, a ouvert dès 2009 la porte aux protocoles de coopérations, autorisant des transferts d’actes médicaux vers des professionnels paramédicaux. Ils visent, entre autres, à répondre à la baisse démographique des médecins radiologues et nucléaires. Pour la profession de manipulateur d’électroradiologie médicale (MERM), cela s’est traduit rapidement par une volonté de coopérer en échographie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte