Du foie aux hémopathies malignes

Le VHC accroît le risque de lymphome NH et de maladie de Waldenström

Publié le 10/05/2007

SELON UNE ÉTUDE publiée dans le « Jama », l'infection par le virus de l'hépatite C (VHC) confère une augmentation de 20 à 30 % du risque de lymphome non hodgkinien et multiplie par trois le risque de macroglobulinémie de Waldenström, un lymphome de bas grade.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?