Une piste thérapeutique prometteuse pour l'éradication du VIH

Le vedolizumab réduit le réservoir intestinal  Abonné

Publié le 08/10/2018
vih

vih
Crédit photo : PHANIE

« Nous avons découvert que la thérapie anti-intégrine α4-β7 réduit les agrégats lymphoïdes dans l’intestin des patients infectés par le VIH-1. Puisque ces agrégats lymphoïdes constituent un important réservoir du VIH-1, ce médicament pourrait être utile chez les personnes infectées par le VIH, en combinaison avec d’autres agents », explique au « Quotidien » le Dr Saurabh Mehandru, chercheur à l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai (New York, Etats-Unis) qui a dirigé l’étude publiée dans la revue « Science Translational Medicine ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte