A Grenoble, « La Mort d'Hercule »

Le tragique aujourd'hui

Publié le 11/12/2007
- Mis à jour le 11/12/2007
1276173766F_Img299212.jpg

1276173766F_Img299212.jpg

GEORGES LAVAUDANT revient à Grenoble où il a grandi et a développé son univers artistique avec le théâtre Partisan, au Rio, puis avec le centre dramatique des Alpes, à la Maison de la culture. Il revient à Grenoble à la MC2, grand outil sur lequel veille Michel Orier. Dans le « petit » théâtre – mais qui est en fait une belle et grande salle –, Jean-Pierre Vergier, scénographe et créateur des costumes, installe un espace en noir et blanc. La seule note de couleur sera le lien vermillon qu'Hercule noue lui-même autour de son cou à la fin.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?