ÉTUDE

Le temps des regrets  Abonné

Publié le 03/05/2012

Si le regret semble utile aux plus jeunes car il leur permet d’apprécier des décisions passées et d’améliorer leurs actions futures, il semble être un obstacle au bien-vieillir. Des chercheurs de l’université de Hambourg, en Allemagne, ont tenté de le vérifier en soumettant des jeunes et des adultes à un jeu où ils étaient amenés à prendre une série de décisions et à opérer des choix susceptibles de générer chez eux un sentiment de regret.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte