Quand le sympathique s'emballe

Le syndrome du "coeur brisé"

- Publié le 09/02/2005
- Mis à jour le 09/02/2005

LES CONSÉQUENCES potentiellement fatales du stress émotionnel sont bien ancrées dans la sagesse populaire, comme l'illustrent les expressions « être mort de peur » ou « avoir le cœur brisé ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?