Le SML propose un secteur d’exercice spécifique pour les spécialités cliniques

Publié le 18/05/2011

La revalorisation des spécialités cliniques est une des « priorités absolues » de la future convention médicale, selon le SML. Il y a un an, le syndicat a créé en son sein une commission spécifique sur ce sujet. Elle vient de présenter plusieurs propositions pour valoriser les actes de spécialiste clinicien, assouplir le parcours de soins, faciliter la délégation de tâches ou faire évoluer les dépassements pour exigence particulière (DE).

Le SML suggère ainsi de créer de nouvelles rémunérations avec la création d’une « consultation d’expertise pour les affections de longue durée » cotée C3, ou encore une « consultation à haute valeur ajoutée » pour le suivi de deux ou trois pathologies ciblées par spécialité dont la valeur atteindrait 100 euros.

Le SML entend également renforcer l’attractivité des spécialités cliniques en créant un « secteur 4 clinicien ». Calqué sur le secteur 4 chirurgical, il concernerait les spécialités au bas de l’échelle des revenus. Les praticiens de ce nouveau secteur d’exercice devraient réaliser au moins 30 % de leurs actes aux tarifs opposables. Pour le reste de leurs actes, Ils pourraient demander des compléments d’honoraires allant jusqu’à 150 % du tarif conventionnel pour les consultations et des dépassements pouvant atteindre 50 % pour les actes techniques. Les spécialistes du secteur 4 clinicien s’engageraient en contrepartie dans une démarche d’accréditation. Plus de détails dans notre édition de vendredi.

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr