30 généralistes recrutés en un an par le premier centre de santé départemental

Le salariat, solide remède anti-déserts en Saône-et-Loire

Publié le 07/02/2019
CENTRE

CENTRE
Crédit photo : Alexandra Caccivio

En 2016, le maire de Pierreclos plantait sur son rond-point une banderole de six mètres de long, comme un appel désespéré. Le message, « Recherche médecin généraliste », était suivi du numéro de téléphone de la mairie. L’image était assez spectaculaire pour que TF1 puis France 2 se pressent au chevet de la commune (960 habitants) qui, depuis 2015, n’avait plus aucun généraliste. La médiatisation n’aura pas suffi.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?