Revue critique

Le rôle de l’allergie IgE-dépendante au cours de l’otite séromuqueuse

Par
Guy Dutau -
Publié le 25/01/2019
igE otite

igE otite
Crédit photo : SPL/PHANIE

L’otite séromuqueuse (OSM) est principalement une complication des otites moyennes aiguës (OMA), surtout si ces dernières sont récidivantes. Dans les suites d’une OMA, un épanchement tubaire survient de façon quasi constante, mais il se résorbe en 2 à 4 semaines. En conséquence, il ne faut pas envisager le diagnostic d’OSM avant un délai de quatre semaines après une OMA.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?