Plus de rémission et épargne de corticoïdes

Le rituximab en 1 re intention dans le pemphigus  Abonné

Publié le 14/06/2018
pemphigus

pemphigus
Crédit photo : PHANIE

Le pemphigus est une maladie auto-immune bulleuse grave, responsable de larges décollements cutanés et de lésions muqueuses érosives. Pendant longtemps constamment mortelle, son pronostic a été amélioré dans les années 1950 avec le recours aux corticoïdes. Mais c’est une pathologie qui reste grave, sans compter les complications liées au traitement corticoïde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte